Editorial n°100 - Juillet/Aout 2017 - #Optiq #LCHClearnet #T2S

4
0
0
 
 
 
 

Avant ce mois d’Aout traditionnellement réservé aux congés et à un repos bien mérité, faisons un petit point sur trois sujets d’infrastructures qui touchent respectivement le domaine du trading avec le projet OPTIQ d’Euronext, de Clearing avec le Transformation Plan de LCH Clearnet et de settlement avec la vague 5 de T2S.

Rappelons que le projet OPTIQ® d’Euronext est composé de deux volets.

Le premier concerne l’infrastructure de diffusion des données de marché avec la mise en place de la « Market Data Gateway » (MDG) en remplacement de l’actuel « Exchange Data Publisher » (XDP).

Cette première phase est en cours de finalisation puisqu’après une phase de parallel run entre le 10 et le 28 juillet, XDP pour les marchés cash vient d’être désactivé.

En ce qui concerne les flux de données de marché sur les dérivés (Optiq® MDG Derivatives), le calendrier a récemment été mis à jour par Euronext. La période de pré-production de MDG a débuté le 24 juillet, MDG Derivatives deviendra le principal flux d'alimentation de données de marché au 31 juillet 2017 et XDP sera mis hors service le 25 août 2017.

La seconde étape du programme, consiste dans le remplacement du moteur de matching d’ordres et de la gateway d’intégration des ordres UTP par la nouvelle plate-forme: Optiq®

Initialement prévu pour une mise en production en Octobre 2017, la phase 2 d’Optiq® pour les marchés cash a été re-planifiée. L'évolution de l’Order Entry Gateway (OEG) du Matching Engine (ME) pour les marchés Cash ne débutera qu’en Aout 2017 avec l'ouverture de la plateforme de tests, et n’est prévue pour être livrée en production qu’en Mars 2018.

En effet collatéral de ce décalage, les membres devront faire évoluer le format actuel d’ordres de marché, Fix UTP, afin d’y ajouter les données supplémentaires exigées par MiFID II aux opérateurs de marché via le RTS 24.

Du côté de LCH Clearnet, le projet intitulé « Transformation Programme » que nous avions déjà évoqué l’année dernière et dont l’objectif est la mise en œuvre d’un système de clearing qui soit commun à tous les instruments financiers et à toutes les entités du groupe LCH, continue dans une relative discrétion.

Le calendrier prévisionnel prévoyait initialement une implémentation cadencée débutant par les services de LCH Clearnet SA en 2017 avec les dérivés début 2017 suivi par le cash en fin d’année 2017. LCH Clearnet Ltd devant suivre en 2018.

Pour différentes raisons et notamment les incertitudes liées au projet avorté de fusion entre le LSE et Deutsche Börse, l’ordre des entités a été inversé. A ce jour, le programme progresse avec les membres de LCH Ltd pour une migration d’EquityClear de LCH Ltd prévue début octobre 2017.

Le calendrier relatif à Clearnet SA n’est à ce jour pas défini.

La montée en charge de T2S est sur le point de se terminer avec l’arrivée, sur la plateforme, de la dernière vague planifiée de dépositaires centraux (vague 5).

A l’issue de la vague 5, seuls deux CSD resteront sur la liste d’attente, Euroclear Finland qui a souhaité finaliser sa plateforme INFINTY avant de migrer et VP Securities pour ses opérations en Couronne Danoise.

Le week-end du 16 et 17 septembre les CSD baltiques (Estonie, Lituanie et Lettonie) et surtout le dépositaire espagnol Iberclear vont donc rejoindre les 18 dépositaires déjà sur la plateforme T2S.

Rappelons, que sous l’égide de la Commission Nationale des Marchés de valeurs (CNMV), Iberclear et l’ensemble du marché espagnol ont déjà franchis un pas important en 2016 avec une grande réforme de leurs infrastructures et du cadre juridique qui régit l’activité des titres. L’objectif était ambitieux puisqu’il s’agissait de réformer le clearing avec l’introduction d’une chambre de compensation, le settlement et le processus de registre afin de se rapprocher des standards européens et de préparer l'intégration de l'Espagne à T2S.

Même si au sein de la zone Euro, Iberclear se situe parmi les 4 plus gros CSD en termes de montants dénoués et de nombre d’instructions de règlement/livraison traitées*, grâce à ce projet, les adaptations à T2S seront relativement faibles pour les acteurs du marché espagnol et leur passage sur la plateforme largement facilité.

Bien évidemment, au-delà de ces trois projets, d’autres chantiers, avec en tête de liste le monument MiFID II, continueront à mobiliser les établissements financiers européens en cette fin d’année. 

En attendant, la Veille règlementaire de SLIB vous souhaite de bonnes vacances et pour ceux qui resteraient sur le pont cet été, bon courage, et vous donne rendez-vous fin Septembre pour un prochain GPS.